"Que vaut une vie?" La grande question morale qui sous-tend le nouveau long métrage de la réalisatrice américaine Sara Colangelo (Little Accidents, The Kindergarten Teacher) est, en soi, tout à fait passionnante. Largement inspiré de faits réels, celui-ci s'attache à la personnalité ...

"Que vaut une vie?" La grande question morale qui sous-tend le nouveau long métrage de la réalisatrice américaine Sara Colangelo (Little Accidents, The Kindergarten Teacher) est, en soi, tout à fait passionnante. Largement inspiré de faits réels, celui-ci s'attache à la personnalité controversée de Kenneth Feinberg (Michael Keaton), avocat désigné pour gérer le fonds de compensation mis en place, au lendemain des attentats du 11 septembre, afin d'indemniser les familles des victimes. Quels critères privilégier? Et comment, in fine, déterminer un montant juste face à l'infinie tristesse que laisse la perte d'un être cher? Ce que Worth raconte vraiment, au fond, c'est l'histoire d'un homme capable de se remettre en question et de changer d'opinion. Simple "calculatrice", d'abord, au service du gouvernement, Feinberg, en effet, va peu à peu apprendre à tomber la cuirasse pour se montrer plus humain, davantage à l'écoute de ceux qui réclament avant tout que le système les traite avec dignité... Fort d'une narration structurée à la manière d'un compte à rebours, le film, solide et nuancé, a tout du parfait véhicule pour de jolis numéros d'acteurs, tous assez impeccables. Dommage qu'il finisse malgré tout par flirter dangereusement avec le pathos et le sentimentalisme, en dépit même parfois de toute vraisemblance.