[Critique ciné] Un beau voyou, original et décalé

03/01/19 à 11:36 - Mise à jour à 11:36
Du Le Vif Focus du 03/01/19

COMÉDIE POLICIÈRE | C'est un beau personnage. Et Charles Berling le joue avec subtilité.

[Critique ciné] Un beau voyou, original et décalé

C'est un beau personnage. Et Charles Berling le joue avec subtilité. Un flic au seuil de la retraite, humain, désabusé mais avec le sourire, qui a perdu sa femme et que ses fils ont quitté pour vivre leur vie d'adulte. Une affaire de vols de tableaux se présente in extremis, et il va la suivre, sans hâte mais sans l'abandonner, par-delà même son départ du travail... Lucas Bernard et son interprète principal donnent à Un beau voyou un ton original, tranquillement décalé, joliment teinté d'humour existentiel. Dommage qu'au fil de l'enquête, la tension se dérobe, faute de concentration narrative, faute d'idées cinématographiques. Ainsi le film s'essouffle, conservant de son charme mais perdant l'intensité qui l'aurait rendu mémorable.

De Lucas Bernard. Avec Charles Berling, Swann Arlaud, Jennifer Decker. 1h44. Sortie: 02/01. ***

Nos partenaires