Cocktail relativement standardisé de mythologie asiatique et d'action croulant sous un trop-plein d'images numériques baveuses à souhait, le 25e film de l'un...

Cocktail relativement standardisé de mythologie asiatique et d'action croulant sous un trop-plein d'images numériques baveuses à souhait, le 25e film de l'univers cinématographique Marvel déroule sans beaucoup de finesse une énième histoire de super-héros en quête d'identité. Mis en scène par le très complaisant réalisateur indépendant américain Destin Daniel Cretton (Short Term 12, The Glass Castle), l'ensemble multiplie les flash-back convenus et exploite assez peu son ancrage magique, préférant dérouler un baratin creux sur le rapport aux ancêtres et à leur héritage. Un produit sans charme, même si la sympathique Awkwafina (The Farewell) amène ponctuellement une dose d'humour bienvenu.