Bonne surprise que ce "spin-off" d'une saga ayant jusqu'ici -et malgré son succès populaire- provoqué plus d'ennui que de frissons. Scénariste des épisodes 2, 3 et 4, Christopher Landon passe derrière la caméra pour nous délivrer une dose appréciable de tension et de chocs, sur un mode plus proche de REC que d'une série à laquelle le nouveau film ne se connecte que tout à la fin. L'histoire est celle d'un jeune latino qui suspecte d'inquiétantes manoeuvres dans l'appart' d'une voisine... avant d'en devenir lui-même victime. Sur fond de possession, et avec des idées piquées çà et là, le nerveux The Marked Ones offre son pesant de sensations fortes.

L.D.

Bonne surprise que ce "spin-off" d'une saga ayant jusqu'ici -et malgré son succès populaire- provoqué plus d'ennui que de frissons. Scénariste des épisodes 2, 3 et 4, Christopher Landon passe derrière la caméra pour nous délivrer une dose appréciable de tension et de chocs, sur un mode plus proche de REC que d'une série à laquelle le nouveau film ne se connecte que tout à la fin. L'histoire est celle d'un jeune latino qui suspecte d'inquiétantes manoeuvres dans l'appart' d'une voisine... avant d'en devenir lui-même victime. Sur fond de possession, et avec des idées piquées çà et là, le nerveux The Marked Ones offre son pesant de sensations fortes.L.D.