[Critique ciné] Mia et le lion blanc, soigné mais prévisible

2 star star star star star

DRAME/AVENTURES | Gilles de Maistre fait joli, public familial cible oblige.

© Dr

Mia vit une enfance heureuse dans la ferme de félins que possèdent ses parents en Afrique du Sud. À onze ans, elle se fait un ami d'un jeune lion blanc. Ils deviennent vite inséparables. Mais Charlie va grandir, et des secrets se révéler autour de Mia, mettant à l'épreuve une jeune fille bien décidée à sauver celui qu'elle voit comme un frère... De très beaux paysages et des lions magnifiques enrichissent l'image d'un film visuellement soigné mais bien trop prévisible dans son déroulement et qui a recours à une palette de sentiments ne réservant presque aucune surprise. Gilles de Maistre fait joli, public familial cible oblige. Cela passerait mieux s'il y ajoutait un souffle épique, une certaine dimension mythique.

De Gilles de Maistre. Avec Daniah De Villiers, Mélanie Laurent, Langley Kirkwood. 1h38. **(*)