Le Bonheur des uns... gravite autour de deux couples d'amis de longue date, dont une scène de restaurant suffit à poser Léa, vendeuse dans une boutique de fringues, comme...

Le Bonheur des uns... gravite autour de deux couples d'amis de longue date, dont une scène de restaurant suffit à poser Léa, vendeuse dans une boutique de fringues, comme la plus effacée du lot. Autant dire que, lorsqu'elle se pique d'écrire un roman, elle s'attire les railleries à peine voilées des autres, cédant le pas à la jalousie lorsque l'essai se transforme en best-seller. "Gardez-moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge...": parti sur des bases piquantes, le film de Daniel Cohen se révèle bien vite poussif, seule Bérénice Bejo émergeant d'un fatras où Vincent Cassel est résolument à côté de ses pompes, tandis que Florence Foresti se vautre dans la caricature, François Damiens observant les dégâts. Un film à franchement oublier.