[Critique ciné] Eight Grade, bienvenue dans l'âge ingrat

19/02/19 à 12:20 - Mise à jour à 13:22
Du Le Vif Focus du 14/02/19

COMÉDIE DRAMATIQUE | Dans ce chouette petit film indé, une ado mal dans sa peau prodigue en vidéos des conseils de vie qu'elle-même se montre peu capable d'appliquer.

"Inspiré par l'année la plus ingrate de votre vie", ironise la pub. Et, en effet... Écrit et réalisé par Bo Burnham, artiste américain de 28 ans à peine ayant percé dans la musique et dans l'humour grâce à ses vidéos-phénomènes postées sur YouTube, Eighth Grade raconte les derniers jours de middle school de Kayla (incroyable Elsie Fisher!), treize ans, jeune fille potelée au visage rongé par l'acné qui vit seule avec son père dans une dynamique de cohabitation oscillant au quotidien entre l'amour nouille et l'incompréhension pure. Littéralement rivée à son téléphone, elle se m...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné