Quels sont la genèse et les enjeux de Nos batailles?
...

Quels sont la genèse et les enjeux de Nos batailles? Le film raconte l'histoire d'Olivier (joué par Romain Duris, NDLR), 40 ans, marié, deux enfants. Contremaître dans une usine, il y défend des idéaux, des valeurs. Mais du jour au lendemain, sa femme s'en va, le laissant seul avec ses gosses. Il s'agit donc de l'accompagner dans ce moment de crise, et de voir comment il peut trouver un équilibre entre son engagement professionnel et familial. Ce film, au fond, c'est l'histoire d'un homme qui n'arrive pas à aider les gens qu'il aime. Le point de départ, pour moi, ça a été la séparation d'avec la mère de mes enfants au moment où je luttais pour faire aboutir Keeper. Beaucoup de hantises sont nées de ça. J'étais dans une situation financière précaire, et j'essayais de prendre soin de mes gamins sans pour autant négliger la nécessité que je ressentais de faire du cinéma. Comme Keeper, Nos batailles pose donc la question de la parentalité... Oui, visiblement je n'avais pas fait le tour de la question (sourire). J'avais cette fois envie de parler de la paternité -puisque j'adopte à chaque fois le point de vue masculin- à travers quelqu'un de plus proche de moi en termes d'âge et de vie. Quand je vois des familles autour de moi où les deux parents travaillent et où les fins de mois sont difficiles, je me dis mais qu'est-ce qu'il se passe si l'un des deux s'en va? Le château de cartes s'effondre. Pourquoi avoir tourné en région lyonnaise? On a été là-bas parce qu'on y a été accueilli à bras ouverts. Ce qui n'a pas été le cas en Belgique, où les régions ne nous ont pas soutenus. Il faut savoir qu'aux abords de Lyon se dresse le plus grand parc industriel de France. Nous y avons trouvé une usine qui convenait parfaitement aux besoins du film.