Valhalla Rising, de son compère Nicolas Winding Refn, qui l'avait révélé au mitan des années 90 dans Pusher, Michael Koolhaas d'Arnaud des Pallières, The Salvation de Kristian Levring...: Mads Mikkelsen n'a pas attendu Arctic, le premier long métrage du réalisateur brésilien Joe Penna, pour s'épanouir dans des rôles extrêmes. Avec ce film toutefois, celui qui campa Le Chiffre dans Casino Royale, avant d'obtenir le prix d'interprétation à Cannes pour sa mémorable composition dans La Chasse de Thomas Vinterberg, met la barre un peu plus haut encore, 1 heure 40 à s'accrocher, opiniâtre, à un souffle de vie dans les étendues glacées de l'Arctique, au coeur d'un environnement que le terme hostile ne suffit pas à dépeindre.
...