Alors que "Ni juge ni soumise" est nommé dans la catégorie "Meilleur documentaire" aux Magritte mais aussi aux César, Anne Gruwez s'est vu interdire, par Luc Hennart, de s'exprimer publiquement sur le film depuis avril 2018 et aussi de participer aux deux cérémonies.

La juge d'instruction a entre-temps pris un avocat pour défendre ses intérêts.