"Près de 20% des étudiants des Conservatoires belges ne disposent pas d'un instrument de qualité qui leur permette d'épanouir leur talent. Pire, ni eux ni leurs familles n'ont la possibilité d'acquérir l'instrument qui leur ouvrira les portes d'une carrière artistique exigeante", explique le Fonds qui rappelle qu'un violon de qualité professionnelle peut coûter au moins 20.000 euros et un violoncelle entre 25.000 et 30.000 euros.

Ce dernier encourage donc l'étudiant à épargner en vue de l'acquisition de son instrument, l'accompagne dans l'obtention d'un prêt auprès de la Coopérative financière sociale Crédal, complète ces sommes par un don financier et aide le jeune musicien dans le choix de l'instrument, précise le communiqué.

Le Fonds s'adresse à des jeunes musiciens dès leur troisième année de Bachelor, selon diverses modalités pratiques (la sélection se fait selon plusieurs critères parmi lesquelles les ressources propres de l'étudiant et une audition). L'objectif est, selon les porteurs du projet, d'aider les étudiants en cours d'études afin de les amener dans les meilleures conditions vers la vie professionnelle.

Dans un premier temps, "L'Instrument du Musicien" s'adresse principalement aux violonistes, altistes et violoncellistes.

La Fondation Roi Baudouin soutient et gère ce projet, lui apportant un cadre juridique et la structure comptable et de gestion.

"Près de 20% des étudiants des Conservatoires belges ne disposent pas d'un instrument de qualité qui leur permette d'épanouir leur talent. Pire, ni eux ni leurs familles n'ont la possibilité d'acquérir l'instrument qui leur ouvrira les portes d'une carrière artistique exigeante", explique le Fonds qui rappelle qu'un violon de qualité professionnelle peut coûter au moins 20.000 euros et un violoncelle entre 25.000 et 30.000 euros. Ce dernier encourage donc l'étudiant à épargner en vue de l'acquisition de son instrument, l'accompagne dans l'obtention d'un prêt auprès de la Coopérative financière sociale Crédal, complète ces sommes par un don financier et aide le jeune musicien dans le choix de l'instrument, précise le communiqué. Le Fonds s'adresse à des jeunes musiciens dès leur troisième année de Bachelor, selon diverses modalités pratiques (la sélection se fait selon plusieurs critères parmi lesquelles les ressources propres de l'étudiant et une audition). L'objectif est, selon les porteurs du projet, d'aider les étudiants en cours d'études afin de les amener dans les meilleures conditions vers la vie professionnelle. Dans un premier temps, "L'Instrument du Musicien" s'adresse principalement aux violonistes, altistes et violoncellistes. La Fondation Roi Baudouin soutient et gère ce projet, lui apportant un cadre juridique et la structure comptable et de gestion.