Masrah: si loin, si proche

28/11/18 à 16:27 - Mise à jour à 16:28
Du Le Vif/L'Express du 22/11/18

Festival fraîchement éclos prenant place à la Balsamine, à Bruxelles, Masrah ouvre une fenêtre sur la création théâtrale contemporaine au Maroc. Entre autres à travers un échantillon de spectacles en français et en arabe.

Sa manifestation la plus médiatique sera peut-être la visite de la princesse Astrid, en mission économique à Rabat, Tanger et Casablanca, à la fin de ce mois de novembre. Passée pour le reste relativement inaperçue, l'année culturelle Maroc de la Fédération Wallonie-Bruxelles ne se terminera pas sans avoir fait surgir un nouveau festival. Copiloté par le théâtre de la Balsamine, l'asbl de coopération artistique La Charge du rhinocéros et Moussem centre nomade des arts, Masrah ("théâtre" en arabe) propose deux jours - seulement - de rencontres, de débats, de lectures et de specta...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné