Sa manifestation la plus médiatique sera peut-être la visite de la princesse Astrid, en mission économique à Rabat, Tanger et Casablanca, à la fin de ce mois de novembre. Passée pour le reste relativement inaperçue, l'année culturelle Maroc de la Fédération Wallonie-Bruxelles ne se terminera pas sans avoir fait surgir un nouveau festival. Copiloté par le théâtre de la Balsamine, l'asbl de coopération artistique La Charge du rhinocéros et Moussem centre nomade des arts, Masrah ("théâtre" en arabe) propose deux jours - seulement - de rencontres, de débats, de lectures et de specta...