Serge Coosemans
Serge Coosemans
Chroniqueur
Chronique

07/01/19 à 10:18 - Mise à jour à 10:22

L'arrogant retour de Louis CK, cet intéressant pari kamikaze

C'était très prévisible: Louis CK est remonté sur scène, un an à peine après en avoir disparu à la suite d'un scandale sexuel moins grave mais plus tordu que ceux ayant coulé Harvey Weinstein et Kevin Spacey, entre autres. Un retour qui passe mal, car très arrogant. Justice sociale délirante et business as usual de kéké borderline, c'est le Crash Test S04E19.

Il y a un peu plus d'un an, je faisais le temps d'une chronique ici chez Focus un pari sur l'avenir, celui du retour de Louis CK vers 2021 ou 2022. 2019 est à peine entamée et nous y voilà déjà: le comédien a bel et bien fait son retour sur scène, le temps d'une soirée de test de son prochain spectacle dans un comedy club de Long Island. Là où je me suis trompé, c'est que je pensais que lors de ce très prévisible retour, Louis CK jouerait la carte dépréciative, apitoyée, pleurnicharde et flagellatoire; qu'il recalibrerait ses vannes afin qu'elles puissent plaire à un public "transformé en jury de correctionnelle" et "en experts psychiatriques". Il ne l'a pas fait. Au contraire, il est réapparu arrogant et faisant les mêmes blagues borderline que dans ses spectacles d'avant le scandale, n'hésitant pas une seconde à dépasser les bornes du politiquement correct et du trash. Business as usual.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires