Durant quatre jours, plus de 90 galeries belges et internationales présenteront les oeuvres d'environ 700 artistes, renommés ou émergents. Les photos, peintures, sculptures, gravures et dessins proposés à la vente sont tous des originaux. L'affichage du prix de chaque oeuvre est obligatoire.

"Partant de la conviction que l'art enrichit la vie de chacun, The Affordable Art Fair veut partager le plaisir d'être touché par l'art contemporain et tend à rendre l'art aussi amusant, accessible et abordable que possible", expliquent les organisateurs.

Le concept d'AAF est né à Londres en 1996. Il ambitionne de rendre l'art accessible à tous les portefeuilles. Forte de son succès, l'AAF s'est exportée un peu partout dans le monde: Milan, New York, Melbourne, Maastricht, Toronto, Singapour, Hong Kong et, depuis 2009, à Bruxelles.

Le prix de l'entrée s'élève à 11 euros en ligne et 13 euros sur place. Les enfants de moins de 16 ans sont accueillis gratuitement. L'an dernier, plus de 15.000 visiteurs ont foulé les allées de l'Affordable Art Fair.

À lire aussi : L'art, c'est forcément cher ? Faux !

Durant quatre jours, plus de 90 galeries belges et internationales présenteront les oeuvres d'environ 700 artistes, renommés ou émergents. Les photos, peintures, sculptures, gravures et dessins proposés à la vente sont tous des originaux. L'affichage du prix de chaque oeuvre est obligatoire. "Partant de la conviction que l'art enrichit la vie de chacun, The Affordable Art Fair veut partager le plaisir d'être touché par l'art contemporain et tend à rendre l'art aussi amusant, accessible et abordable que possible", expliquent les organisateurs. Le concept d'AAF est né à Londres en 1996. Il ambitionne de rendre l'art accessible à tous les portefeuilles. Forte de son succès, l'AAF s'est exportée un peu partout dans le monde: Milan, New York, Melbourne, Maastricht, Toronto, Singapour, Hong Kong et, depuis 2009, à Bruxelles. Le prix de l'entrée s'élève à 11 euros en ligne et 13 euros sur place. Les enfants de moins de 16 ans sont accueillis gratuitement. L'an dernier, plus de 15.000 visiteurs ont foulé les allées de l'Affordable Art Fair.À lire aussi : L'art, c'est forcément cher ? Faux !