Detours festival: la rue prend le pouvoir

12/09/18 à 10:57 - Mise à jour à 13/09/18 à 10:59
Du Le Vif Focus du 06/09/18

DJ's, musiciens, street artists ou breakeurs... Une montagne d'artistes en tous genres aux quatre coins de Bruxelles pour la 9e édition du festivla Detours.

Detours festival: la rue prend le pouvoir

FrontX (au KVS), nouvelle création de la compagnie No Way Back © DR

Festival international en arts urbains connaissant cette année sa neuvième édition, Detours a été lancé dès juillet par les rendez-vous hebdomadaires des sessions Cyphers, battles en plein air devant la Bourse. Mais l'événement culmine à la rentrée, du 12 au 22 septembre, avec une avalanche de propositions mêlant street artists, breakeurs, DJ's et musiciens disséminés dans plusieurs lieux de la capitale. Le plasticien Obêtre, qui occupe les rues depuis des années avec ses Graffitectures en bois et matériaux de récup, investit la Maison des Cultures de Saint-Gilles. Yassine Mrabtifi, danseur hip-hop vu dans plusieurs spectacles du chorégraphe Wim Vandekeybus, sera seul sur la scène de Bozar pour y envoyer ses salutations de Molenbeek (From Molenbeek with Love). Sur la place de Bethléem à Saint-Gilles, le crew 100% féminin Lady Rocks mettra à l'honneur le top rock, ces pas de préparation qu'esquisse le breakeur avant d'enchaîner les figures au sol. Inspiré notamment par le légendaire Café Müller de Pina Bausch, Soi (à voir également à Bozar) réunit le spécialiste du popping Kevin Mischel et Sim'Hamed Benhalima, interprète entre autres pour Montalvo-Hervieu, Nasser Martin-Gousset et Kader Attou. Mais Détours présente aussi un spectacle inédit, en première mondiale. Mis en scène par Milan Emmanuel, cheville ouvrière du festival, FrontX (au KVS), nouvelle création de la compagnie No Way Back, "aborde la question de la résilience individuelle à travers les trajectoires de vie d'une série de street artists hors du commun". Slowmotion Phax, Roya The Destroya, Micael Anigbe, Hello Shelly, Aurélie Castin et Big Ben Beatbox: ils sont six à nous faire part en danse et en musique de leur parcours de l'ailleurs à l'ici, en interrogeant au passage le concept d'intégration. Le festival propose encore différents workshops, un pique-nique en mode auberge espagnole et une bonne dose de battles et de scènes ouvertes. La plupart des rendez-vous sont gratuits.

Detours Festival: du 12 au 22/09 à Bruxelles, www.detoursfestival.be

Nos partenaires