Peintures, manuscrits, sculptures... pas dizaines de milliers à portée de main. A cette saison de rédaction de mémoires, nombreux sont les étudiants qui risquent d'être ravis. Sans parler d'autres artistes, amateurs d'art, journalistes ou hommes d'affaires qui pourront tout autant profiter de cette formidable mine d'or. Terminé le casse-tête des recherches d'images, de leurs copyrights, etc. Pour s'approprier un document sur le musée virtuel de Getty, il suffit juste de citer la source du Getty Museum et le tour est joué.

"Susanna and the Elders" (détail), Francis Bossuit, Belgique, vers 1690, Getty's Open Content Program
"Susanna and the Elders" (détail), Francis Bossuit, Belgique, vers 1690 © Getty's Open Content Program

Simple consultation de la collection ou recherche précise d'une oeuvre, c'est possible en toute gratuité et légalité. Récemment passée de 10.592 à 87.592 images (soit 77.000 nouveaux documents), la banque de données promet quelques heures de (re)découvertes artistiques. Une très grande partie du catalogue, issu de Foto arte minor, regroupe des clichés de Max Hutzel (1913-1988) sur l'art et l'architecture italiens. L'aventure ne s'arrête pas là puisque le musée virtuel prévoit de numériser d'autres photos prochainement, augmentant ainsi toujours un peu plus le nombre d'oeuvres disponibles au grand public grâce à Internet.

"Entrance to the Jardin Turc", Louis-Léopold Boilly, France, 1812, Getty's Open Content Program
"Entrance to the Jardin Turc", Louis-Léopold Boilly, France, 1812 © Getty's Open Content Program
Peintures, manuscrits, sculptures... pas dizaines de milliers à portée de main. A cette saison de rédaction de mémoires, nombreux sont les étudiants qui risquent d'être ravis. Sans parler d'autres artistes, amateurs d'art, journalistes ou hommes d'affaires qui pourront tout autant profiter de cette formidable mine d'or. Terminé le casse-tête des recherches d'images, de leurs copyrights, etc. Pour s'approprier un document sur le musée virtuel de Getty, il suffit juste de citer la source du Getty Museum et le tour est joué.Simple consultation de la collection ou recherche précise d'une oeuvre, c'est possible en toute gratuité et légalité. Récemment passée de 10.592 à 87.592 images (soit 77.000 nouveaux documents), la banque de données promet quelques heures de (re)découvertes artistiques. Une très grande partie du catalogue, issu de Foto arte minor, regroupe des clichés de Max Hutzel (1913-1988) sur l'art et l'architecture italiens. L'aventure ne s'arrête pas là puisque le musée virtuel prévoit de numériser d'autres photos prochainement, augmentant ainsi toujours un peu plus le nombre d'oeuvres disponibles au grand public grâce à Internet.