Dans le sillage du mouvement Black Lives Matter et des manifestations à Bruxelles, cette cinquième édition des Golden Afro Artistic Awards, récompensant des artistes afro-descendants liés à la Belgique, auront une charge symbolique particulière. Elles se placent d'ailleurs sous le slogan éloquent "creativity against discrimination". "Nous percevons l'art et la créativité comme solution ultime aux divisions raciales, discriminations actuelles. Ce sera l'art et le rapprochement des peuples ou le chaos mondial", déclare Nel Tsopo, fondateur du magazine afro-belge Brukmer et organisateur de la cérémonie.

Parmi les lauréats, on retrouve quelques têtes bien connues comme le chorégraphe d'origine burkinabé Serge Aimé Coulibaly, qui ouvrait la saison du Théâtre National avec sa dernière création Wakatt, l'autrice Lisette Lombé, chroniqueuse entre autres pour Le Vif/Weekend, la fratrie électro-soul YellowStraps, qui s'est produite cet été au See U pour la Focus Music Box, ou encore Gia Abrassar et son incontournable Café Congo... Le plasticien Aimé Mpané, l'humoriste et animatrice Cécile Djunga, la performeuse Isnelle da Silveira (vue récemment sur scène dans Nina Lisa, le spectacle musical sur la vie de Nina Simone), la réalisatrice de Mignonnes Maimouna Doucouré, le photographe Nganji Mutiri, la jeune oratrice Laëtitia Mampaka à qui sera décerné un coup de coeur, le créateur de mode Defustel Ndjoko, le danseur et chorégraphe Zora Snake (la performance poignante Transfrontalier) et le musicien Fredy Massamba (prix d'hommage) seront eux aussi mis à l'honneur lors de cette fête qui pose sa pierre à l'édifice de la lutte contre l'invisibilisation des minorités.

5e édition des Golden Afro Artistic Awards: le 3 octobre au Théâtre National, www.brukmer.be

Dans le sillage du mouvement Black Lives Matter et des manifestations à Bruxelles, cette cinquième édition des Golden Afro Artistic Awards, récompensant des artistes afro-descendants liés à la Belgique, auront une charge symbolique particulière. Elles se placent d'ailleurs sous le slogan éloquent "creativity against discrimination". "Nous percevons l'art et la créativité comme solution ultime aux divisions raciales, discriminations actuelles. Ce sera l'art et le rapprochement des peuples ou le chaos mondial", déclare Nel Tsopo, fondateur du magazine afro-belge Brukmer et organisateur de la cérémonie.Parmi les lauréats, on retrouve quelques têtes bien connues comme le chorégraphe d'origine burkinabé Serge Aimé Coulibaly, qui ouvrait la saison du Théâtre National avec sa dernière création Wakatt, l'autrice Lisette Lombé, chroniqueuse entre autres pour Le Vif/Weekend, la fratrie électro-soul YellowStraps, qui s'est produite cet été au See U pour la Focus Music Box, ou encore Gia Abrassar et son incontournable Café Congo... Le plasticien Aimé Mpané, l'humoriste et animatrice Cécile Djunga, la performeuse Isnelle da Silveira (vue récemment sur scène dans Nina Lisa, le spectacle musical sur la vie de Nina Simone), la réalisatrice de Mignonnes Maimouna Doucouré, le photographe Nganji Mutiri, la jeune oratrice Laëtitia Mampaka à qui sera décerné un coup de coeur, le créateur de mode Defustel Ndjoko, le danseur et chorégraphe Zora Snake (la performance poignante Transfrontalier) et le musicien Fredy Massamba (prix d'hommage) seront eux aussi mis à l'honneur lors de cette fête qui pose sa pierre à l'édifice de la lutte contre l'invisibilisation des minorités.