Hotel Walled-Off est à l'image de toute l'oeuvre de Banksy transfigurant poétiquement la réalité, avec ses chambres donnant directement sur le fameux mur, l'une des matérialisations les plus emblématiques d'un conflit vieux de presque 70 ans.

Walled-Off joue sur le nom d'une chaîne d'hôtels de luxe et "walled off", "coupé par le mur" en anglais.

Des porte-parole de l'énigmatique artiste soulignent cependant que l'hôtel n'est pas seulement une oeuvre d'art, mais que ses chambres sont appelées à être louées ultérieurement.

Hotel Walled-Off est la dernière en date des réalisations de Banksy dans les Territoires palestiniens. En 2015, il était entré secrètement dans la bande de Gaza pour peindre trois oeuvres sur les murs du territoire dévasté l'année précédente par la troisième guerre en six ans entre le mouvement palestinien Hamas et Israël.

À l'intérieur de l'hôtel Walled Off de Banksy à Bethléem (territoire cisjordanien occupé par Israël)., AFP/Thomas Coex et Samar Hazboun
À l'intérieur de l'hôtel Walled Off de Banksy à Bethléem (territoire cisjordanien occupé par Israël). © AFP/Thomas Coex et Samar Hazboun
Hotel Walled-Off est à l'image de toute l'oeuvre de Banksy transfigurant poétiquement la réalité, avec ses chambres donnant directement sur le fameux mur, l'une des matérialisations les plus emblématiques d'un conflit vieux de presque 70 ans.Walled-Off joue sur le nom d'une chaîne d'hôtels de luxe et "walled off", "coupé par le mur" en anglais.Des porte-parole de l'énigmatique artiste soulignent cependant que l'hôtel n'est pas seulement une oeuvre d'art, mais que ses chambres sont appelées à être louées ultérieurement.Hotel Walled-Off est la dernière en date des réalisations de Banksy dans les Territoires palestiniens. En 2015, il était entré secrètement dans la bande de Gaza pour peindre trois oeuvres sur les murs du territoire dévasté l'année précédente par la troisième guerre en six ans entre le mouvement palestinien Hamas et Israël.