Critique

[Critique ciné] Bad Moms 2, bad film

Nicolas Clément
Nicolas Clément Journaliste cinéma

COMÉDIE | Le pitch est EXACTEMENT le même que celui de Very Bad Dads 2, sorti une semaine plus tôt.

[Critique ciné] Bad Moms 2, bad film

Voir débarquer les parents (ingérables) des parents (débordés) à l’entame des fêtes de fin d’année? Le pitch est EXACTEMENT le même que celui de Very Bad Dads 2, sorti… une semaine plus tôt. Le résultat étant évidemment à l’avenant… Moins un objet de cinéma qu’un chapelet de punchlines à la vulgarité bien trop satisfaite d’elle-même pour être honnête, entrecoupé de séquences-clips à l’outrance déjà ringardisée, cette suite criarde, boursouflée, transpire le faux cool et l’irrévérence en mousse. C’est une constante, en effet, de ce genre de comédies américaines ostentatoirement débraillées: sous l’apparente subversion, une morale éminemment conservatrice (il faut sauver l’esprit de Noël, en gros…). Et désespérément guimauve. Bad film.

De Scott Moore et Jon Lucas. Avec Mila Kunis, Kristen Bell, Kathryn Hahn. 1h44. Sortie: 29/11. *

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content