Critique | Cinéma

Les Folies fermières, une comédie sociale du terroir

2,5 / 5
© Caroline Bottaro
2,5 / 5

Titre - Les Folies fermières

Genre - Comédie dramatique

Réalisateur-trice - Jean-Pierre Améris

Casting - Alban Ivanov, Sabrina Ouazani, Michèle Bernier. 1 h 49.

Sortie - 11/05

Jean-François Pluijgers
Jean-François Pluijgers Journaliste cinéma

Son exploitation au bord de la faillite, David (Alban Ivanov), un agriculteur du Cantal, a une idée qu’il pense infaillible pour se refaire: monter un cabaret champêtre dans sa ferme où, en plus du show, les spectateurs pourront découvrir des produits du cru. Et d’engager Bonnie Starlight (Sabrina Ouazani), une danseuse vue dans un club d’Aurillac, comme meneuse de revue. Hautement improbable, le scénario du nouveau film de Jean-Pierre Améris (Les Émotifs anonymes, L’homme qui rit…) est pourtant tiré d’une histoire vraie s’étant déroulée dans le Tarn. Elle inspire au réalisateur une comédie sociale du terroir qui, si elle s’en tient pour l’essentiel à un canevas paresseux, n’en trouve pas moins des accents généreux, irisés d’éclats poétiques.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content