Brooklyn’s Finest, un polar d’un noir d’encre

Dans le Brooklyn d’aujourd’hui, les destins croisés de 3 flics fatigués opérant sur le fil du rasoir

De Antoine Fuqua. Avec Ethan Hawke, Wesley Snipes, Richard Gere.

A quelques jours de la quille, le premier, Eddie (Richard Gere) ne cherche même plus à masquer sa lassitude; affectéà la brigade des stups, le second, Sal (Ethan Hawke), se débat dans des problèmes inextricables, et les dilemmes venus chatouiller sa conscience; quant au troisième, Tango (Don Cheadle), son rôle d’infiltré n’en finit plus de l’exposer. Soit 3 hommes évoluant au bord de la rupture, morale comme intime, et observant, impuissants, leur existence partir en vrille.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Renouant avec la veine du fort estimable Training Day, Antoine Fuqua signe un polar d’un noir d’encre. Le dispositif de Brooklyn’s Finest est classique, sa construction un brin artificielle, l’ensemble n’en demeure pas moins aussi tendu qu’efficace, pour un film nerveux porté par une interprétation solide et réussissant à prendre le pouls de la ville en même temps que celui d’un monde au bord de l’implosion.

J.F. PL.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content