Critique | Musique

Bruce Springsteen reprend quinze titres de soul classique

3,5 / 5
© National
3,5 / 5

Album - Only the Strong Survive

Artiste - Bruce Springsteen

Genre - Soul

Label - Sony Music

Philippe Cornet
Philippe Cornet Journaliste musique

“Only the Strong Survive”

Voilà quinze reprises de soul classique, dont deux tiers des sixties. Évitant le répertoire sacré (James Brown, Marvin Gaye, Sam Cooke, Otis Redding), Bruce ne néglige pas pour autant les tubes. Comme The Sun Ain’t Gonna Shine Anymore, dans la version de The Walker Brothers en 1966. Ou Nightshift, ballade sucrée des Commodores, le morceau le plus récent du lot (1985). Springsteen multiplie cuivres et coups de reins, tâtant même du gospel dans Don’t Play That Song. Deux écoutes sont nécessaires pour apprécier la voix (très/trop?) ferme de Bruce, calée sur ces trésors suaves. Sa démarche a le mérite majeur de donner envie d’écouter les originaux.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Partner Content