Critique

[à la télé ce soir] Mars, en quête de vie

© NASA
Nicolas Bogaerts Journaliste

Après quelques premières minutes d’autocélébration à la limite du publireportage, cette immersion dans le programme Mars 2020, chargé de récolter via le rover Perseverance d’éventuelles traces de vie sur la planète rouge et d’y tester la production d’oxygène à partir de son atmosphère, se glisse dans une peau heureusement plus pédagogique.

L’équipe d’ingénieurs, plutôt jeunes et photogéniques, nous guide dans les coulisses de cette mission ambitieuse: conception, tests, lancement, atterrissage du rover et récupération des échantillons par sonde spatiale prévue en 2031. Au-delà de l’immense défi technologique, la complexité de l’entreprise tient en la nature des preuves récoltées (comment ramener des traces de vie microbienne de Mars à la Terre?). Pour bien faire piger, les spécialistes sont appelés à la rescousse: exobiologistes et astrobiologistes nous expliquent comment la Terre a gardé les traces des mini-étincelles initiales qui ont permis aux premiers organismes d’apparaître. Un modèle dont la transposition martienne est passionnante à envisager.

Documentaire de Terri Randall. ***

Samedi 25/09, 22h25, Arte.

Partner Content