Vol au-dessus d'un nid de coucou

27/06/11 à 11:03 - Mise à jour à 11:03

Le chef-d'oeuvre de Milos Forman n'a pas pris une ride. Tourné dans un véritable hôpital psychiatrique, il nous plonge dans le quotidien de la folie. À travers l'extraordinaire performance de Jack Nicholson.

VOL AU-DESSUS D'UN NID DE COUCOU, DRAME DE MILOS FORMAN. AVEC JACK NICHOLSON, LOUIS FLETCHER, WILL SAMPSON. 1975.

Ce lundi 27 juin à 20h40 sur Arte.

Vol au-dessus d'un nid de coucou

© Fantasy Films

Le captivant chef-d'oeuvre de Milos Forman fait l'objet d'une belle soirée sur Arte avec, après la diffusion du film, un documentaire éclairant sur cet OVNI cinématographique, qui fit grand bruit à sa sortie au milieu des années 70. Tourné dans un véritable hôpital psychiatrique en Oregon, c'est une plongée fictionnelle dans l'univers des malades mentaux (ou supposés tels), brillamment adaptée du roman best-seller de Ken Kesey. Jack Nicholson y est extraordinaire dans le rôle principal, celui d'un perturbateur invétéré, McMurphy, lequel s'est fait interner pour échapper à la prison. L'homme se heurtera très vite à l'autorité de l'infirmière en chef (formidable Louise Fletcher) et à ses méthodes on ne peut plus strictes... Milos Forman avait été le réalisateur phare de la nouvelle vague tchécoslovaque, portée par le Printemps de Prague puis brisée par l'entrée des chars russes et la reprise en main communiste de 1968. Emigré aux Etats-Unis, il allait y exercer son sens critique avec la même exigence et -souvent- le même humour. Après la réjouissante satire sociale de Taking Off en 1971, Vol au-dessus d'un nid de coucou est son deuxième film américain, et sans doute le plus marquant. Un spectacle unique en son genre et bouleversant, posant sur la folie et la place du "fou" quelques questions essentielles. A (re)voir absolument!

Louis Danvers

Nos partenaires