Un ticket pour l'espace

14/06/11 à 10:57 - Mise à jour à 10:57

En partenariat avec le Centre spatial français, un grand jeu est organisé: le Ticket pour l'espace, un jeu à gratter, va permettre à deux civils de séjourner dans la station orbitale européenne, en compagnie d'un équipage professionnel.

Un ticket pour l'espace

© RTBF

C'était avant Bienvenue chez les Ch'tis et l'irrésistible ascension de Kad Merad vers les sommets de l'adhésion populaire. Le comédien travaillait encore en duo avec son compère Olivier Baroux dans le tandem Kad et Olivier. Les deux se retrouvant à l'affiche d'Un ticket pour l'espace pour y faire, une nouvelle fois (ils s'étaient déjà essayés au cinéma avec l'ovni Mais qui a tué Pamela Rose?) flèche de tout bois.

Cette farce de science-fiction sympa et par endroits bien rigolote les voit entourés de joyeux complices dans les rangs desquels la piquante Marina Foïs, Guillaume Canet et l'inénarrable André Dussolier se distinguent particulièrement. Le scénario annonce la couleur, et s'assume totalement farfelu: la conquête de l'espace n'intéressant plus grand monde, les plus hautes autorités françaises en manque de "coups" médiatiques ont décidé d'organiser une loterie dont les deux gagnants iront faire un tour en navette et dans une station orbitale! Si l'un des vainqueurs est du genre naïf et sympathique, l'autre a de bien mauvaises intentions...

Le film d'Eric Lartigau joue la carte de l'humour loufoque, des gags parodiques et absurdes, avec une efficacité certaine. Le meilleur y côtoie certes, par moments, le pire. Mais on y rit de bon coeur, en regrettant un peu le bon temps de Kad et Olivier. Même si le premier a encore confié un second rôle à son ex-partenaire et toujours ami dans son denier film Monsieur Papa, actuellement à l'affiche dans les salles...

Un ticket pour l'espace, 20.05 sur La Deux.
Comédie d'Eric Lartigau, avec Kad Merad, Olivier Baroux, Marina Foïs. 2005.

Louis Danvers

En savoir plus sur:

Nos partenaires