Un monde sans humains

Sur une idée originale de Noël Mamère (c'est le générique qui le dit), Philippe Borrel est allé rencontrer le futur. Et souvent, le futur se conjugue au présent.

Un monde sans humains

© RTBF

DE PHILIPPE BORREL.  

Ce lundi 10 septembre à 22h05 sur La Une. 

"Il est généralement plus difficile de faire croire aux gens que certaines techniques et avancées existent déjà, que de leur parler de ce que l'on matérialisera dans le futur", explique, en substance, un journaliste spécialisé. La technique atteint, il est vrai, des sommets que les générations précédentes auraient difficilement pu anticiper.
Nanosciences, nanotechnologies, bionique, etc. Nul se sait où s'arrêteront les progrès de la recherche: en cas d'amputation, par exemple, il est tout à fait possible à la victime de s'équiper d'une prothèse artificielle qui lui permettra de surpasser les performances d'une personne valide. "Dans ce cas, les valides seront-ils tentés de se surpasser à leur tour?", s'interroge un intervenant. Les paris sont ouverts...

Depuis deux décennies, les technologies virtuelles et numériques prennent chaque jour davantage de place dans nos vies. Smartphones et ordinateurs portables deviennent les prolongements de nos personnalités. Au détriment, c'est un cliché éculé, des contacts sociaux du passé. En s'appuyant sur une série d'avancées technologiques récentes et sur les éclairages de multiples témoins (qu'ils tempèrent ou non l'enthousiasme lié à ces évolutions), Philippe Borrel a construit une photographie d'un monde qui ne sait pas encore totalement où il va. Tout ce qu'il sait, c'est qu'il y va vite. l

Les derniers articles en un clin d'oeil




Nos partenaires