U2 - From the Sky Down

12/04/13 à 15:57 - Mise à jour à 15:57

C'est Bono lui-même qui le dit: s'il n'y avait pas eu l'album Achtung Baby!, U2 aurait déjà disparu depuis longtemps du circuit.

U2 - From the Sky Down

© Universal

DOCUMENTAIRE DE DAVIS GUGGENHEIM. **

Ce samedi 13 avril à 22h35 sur Arte.

Le documentaire que diffuse Arte propose de repartir sur les traces du magnum opus en question, sorti il y a un peu plus de vingt ans. Chaque génération doit tuer la précédente: un peu comme les Sex Pistols ont dû cracher sur Presley et les Stones, chaque nouveau groupe de rock un peu sérieux devrait avoir aujourd'hui pour cible une mégastar comme Bono.

En 91 pourtant, U2 était bel et bien irrésistible. Coincé en pleine impasse créative, les Irlandais réussiront à se réinventer, retrouvant grâce à Achtung Baby! une nouvelle urgence. Une nouvelle pertinence aussi, surfant sur l'Histoire en mouvement (la chute du Mur de Berlin) et la nouvelle donne musicale (électronique d'un côté; le retour des guitares de l'autre, avec le grunge - Nevermind de Nirvana sort cette même année). Tout cela, From the Sky Down l'évoque dans les grandes lignes. Il démarre surtout très lentement, en recontextualisant depuis les débuts la carrière du groupe. Du coup, quand il s'agit d'attaquer le disque en lui-même, c'est au pas de charge. En prenant le temps de décortiquer un morceau aussi emblématique que One, certes. Mais en passant trop vite sur toute une série d'éléments cruciaux (comme le discours ambigu de Bono sur la célébrité, la société du spectacle en général). Loin d'être inintéressant, From the Sky Down n'en reste pas moins un poil frustrant. Et pas que pour les fans.

En savoir plus sur:

Nos partenaires