Twin Peaks

19/04/11 à 09:36 - Mise à jour à 09:36

David Lynch et Mark Frost se sont unis pour offrir l'une des bizarreries télévisuelles les plus marquantes de l'histoire du petit écran. Qu'Arte a la très bonne idée de rediffuser à partir d'aujourd'hui.

Twin Peaks

© CBS Studios International

C'est un petit monument de la télévision qu'Arte a décidé de s'offrir, 20 ans après la diffusion de son dernier épisode. Plus culte que Twin Peaks, tu meurs, et la petite perle signée David Lynch et Mark Frost méritait bien d'être offerte à ceux qui ne l'avaient pas encore manipulée.

Les premières notes du pilote donnent le ton: l'inoubliable et aquatique Falling, interprété par Julee Cruise, nous plonge dans la petite ville imaginaire de Twin Peaks, plantée au nord-est de l'Etat de Washington. On est happé, aussi sec: les nappes de synthétiseurs absolument hypnotiques d'Angelo Badalamenti conjuguées au génie plastique de David Lynch ouvrent les portes d'un univers irrésistiblement singulier, duquel on ne pourra pas sortir indemne. Car d'abord, il nous faudra comprendre qui a tué Laura Palmer, cette adolescente au quotidien plus trouble que ses proches voulaient bien le croire. Ou le faire croire: chacun, à Twin Peaks, semble tenir entre ses doigts une partie de l'énigme. Une énigme que l'agent spécial du FBI Dale Cooper (Kyle MacLachlan) va tenter de déjouer grâce à une intuition à la limite du surnaturel.

Au fur et à mesure de l'avancée du mystère, David Lynch et Mark Frost imposent une imagerie bizarroïde, malsaine à certains égards, et globalement fascinante dans un ensemble hétéroclite mêlé d'humour noir, de suspense, de roman policier, de chronique d'une ville de province et d'éléments fantastiques. Les rêves de l'agent Dale Cooper, notamment, prennent des tournures étranges, proches de l'atmosphère dérangée de certains longs métrages lynchéens. A se demander comment le network grand public ABC a pu accepter d'intégrer à ses grilles un tel OVNI télévisuel, préfiguration complètement avant-gardiste de ce que les séries deviendront une décennie plus tard.

Si tout n'est pas parfait dans Twin Peaks (les phases humoristiques ont parfois un peu mal vieilli), son intrigue se laisse regarder avec la gourmandise que peuvent offrir les plus grandes oeuvres de fiction. Les deux saisons de Twin Peaks seront donc diffusées sur la chaîne franco-allemande, à raison de deux ou trois épisodes par mardi. En version française, seul bémol.

Twin Peaks, 22.30 sur Arte.

Une série ABC créée par David Lynch et Mark Frost, avec Kyle MacLachlan, Lara Flynn Boyle, Michael Ontkean.

Guy Verstraeten

En savoir plus sur:

Nos partenaires