"Twin Peaks a aidé à avoir un regard bienveillant sur les freaks"

16/05/17 à 16:21 - Mise à jour à 24/05/17 à 13:23
Du LeVif Focus du 19/05/17

Twin Peaks revient après 25 ans d'absence et autant de fascination. Retour sur les lieux du crime de Laura Palmer, où David Lynch et Mark Frost ont dessiné, en 1990, le futur de la télévision.

À la fin des années 80, le paysage des séries américaines était en transition. À l'ère du VHS, après un long règne des soap operas familiaux, des séries dynastiques reaganiennes ou policières, le duo Mark Frost et David Lynch va inventer une narration révolutionnaire et atmosphérique du cauchemar américain. Avec ses filtres mordorés, son décor reclus, sa musique éthérée, son mélange de mystères ésotériques et d'imagerie séculaire, ses personnages insolites, son bestiaire et son labyrinthe narratif aux multiples fils d'Ariane, Twin Peaks va changer à jamais le monde cathodique. Un soir d'avril 1990 sur ABC, une ligne de basse, deux notes célestes, une grive sur l'écran, des plans de scierie et de forêts, sur lesquels s'incrustent les crédits du générique... Leur succède quelques minutes plus tard le visage sans vie et bleuté d'une jeune fille, couronnée de son linceul de plastique. Vingt-cinq ans plus tard, la question nous hante encore: "Qui a tué Laura Palmer?"
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires