The Leftovers, c'est fini et bien fini

19/06/17 à 14:50 - Mise à jour à 14:50
Du LeVif Focus du 16/06/17

Après trois saisons éprouvantes pour le policier/messie Kevin et sa promise Nora, The Leftovers est arrivé à son terme, dans un flot de larmes. Son créateur, Damon Lindelof, a réussi ce qu'il avait loupé sur Lost: une fin magistrale.

En 1958, le dramaturge Harold Pinter écrivait: "Il n'y a pas de distinction marquée entre ce qui est réel et ce qui est irréel, ni entre ce qui est vrai et ce qui est faux." La fin de The Leftovers a fait resurgir, contre toute attente, cette phrase dans notre esprit, alors que tombait le rideau (et quelques larmes) sur trois saisons passées sous le signe des émotions, de la foi, de la conviction et des mythes fondateurs de civilisations. Plus qu'aucune autre avant elle, la question de la fin, du "comment finir" s'est posée avec acuité dès les premiers épisodes de The Leftovers, la série adaptée du roman éponyme de Tom Perrotta par Damon Lindelof. Parce que ce dernier portait encore les stigmates de celle, casse-gueule et foirée, de son précédent exercice, Lost, qui avait déchaîné la communauté des fans et des critiques (voir page 49). "On a voulu trop expliquer", confiait-il, penaud et souriant, en marge de la conférence qu'il donnait lors du Festival Séries Mania, à Paris en avril dernier. "Ne pas savoir, considérer une histoire comme une boîte encore un peu hermétique, c'est excitant... Mais c'est très difficile de prolonger cet état. Plus le temps passe, plus les attentes augmentent. Initialement, Lost ne devait durer que quatre saisons. Elle en a duré deux de plus. Deux de trop, sans doute." Avec The Leftovers, il entendait dépasser ce traumatisme et enfin clôturer dignement un cycle. Spoiler alert.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires