The Event

27/01/12 à 17:07 - Mise à jour à 17:07

Comme dans toutes les histoires de complot, le Président est bien mal accompagné, les héros bien impuissants et l'intrigue un brin frustrante. N'est pas 24 heures chrono qui veut, mais la recette a prouvé son efficacité.

THE EVENT, UNE SÉRIE NBC CRÉÉE PAR NICK WAUTERS. AVEC JASON RITTER, SARAH ROEMER, BLAIR UNDERWOOD. ***

Dès ce dimanche 29 janvier à 20h20 sur RTL TVI.

The Event

© RTL

Difficile d'apposer une cotation totalement assumée, pour cette série diffusée par TVI. Car en fait, elle dépend un peu trop de nos goûts personnels. Le premier épisode, ainsi, démarre plutôt bien avec sa traditionnelle trame à complot, éclatée dans un récit fait de flash-backs multiples et de retours brutaux au présent. En gros, on sent rapidement que le président des Etats-Unis (Latino pour le coup, petite originalité) est menacé. Vraiment menacé, vu qu'un avion de ligne s'apprête à lui rentrer concrètement dans les naseaux. On passe donc un épisode à comprendre comment se fait-ce, à comprendre pourquoi le jeune et bien gentil Sean Walker a été amené à détourner (enfin, c'est ce qu'on pense au début) cet appareil, bref, à placer les pièces du puzzle là où elles doivent l'être. Comme dans toutes les histoires de complot, le Président est bien mal accompagné, les héros bien impuissants et l'intrigue un brin frustrante. Mais on se laisse faire. Au fond, pourquoi pas? N'est pas 24 heures chrono qui veut, mais la recette a prouvé son efficacité. C'est alors qu'interviennent les extraterrestres.

Et là, malgré 36 kilos de bonne volonté, ça devient plus compliqué. Parce qu'on sort du complot pur, à qui l'on voulait bien donner l'opportunité de déployer ses astuces, pour entrer dans le monde un peu plus incertain des X-Files. Et là, malgré les appels à l'aide de Sean Walker, sa louable pugnacité et l'immense incompréhension des gens qu'il croise (forcément, il doit expliquer que son avion s'est fait enlever par des ET), on décroche. Comme NBC d'ailleurs, qui n'a pas renouvelé l'expérience, après une vingtaine d'épisodes. Cela dit, et c'est pour cela qu'on a laissé 3 étoiles et pas 2, nombre de spectateurs s'enthousiasment pour les histoires d'aliens. Alors bonne vision!

Guy Verstraeten

En savoir plus sur:

Nos partenaires