The Brussels Business

09/11/12 à 16:07 - Mise à jour à 16:07

En amont des décisions européennes, les lobbyistes parviennent à placer les luttes d'influrence au coeur du processus démocratique.

The Brussels Business

© DR

DOCUMENTAIRE DE MATHIEU LIÉTAERT ET FRIEDRICH MOSER. ****
Ce lundi 12 novembre sur la une à 22.30

"Bruxelles est une ville provinciale. Mais seulement en apparence. Quand vous commencez à la connaître, vous vous apercevez que c'est ici que ça se passe... Les affaires, les lois... Je pense que près de 80% des lois qui touchent le citoyen européen sont élaborées ici", confie un lobbyiste à la caméra du duo Mathieu Liétaert et Friedrich Moser. Aussitôt, un plan aérien nous est commenté, qui démontre que tout autour de la Commission et du Conseil de l'Europe, les bureaux des lobbyistes champignonnent comme dans un sous-bois. Le ton est donné. A travers les yeux de deux professionnels de l'influence, ce documentaire aussi riche sur le fond que léché sur la forme nous emmène dans les dark rooms de l'Europe, en amont des décisions. Après Washington DC, Bruxelles est le plus important repère de lobbyistes au monde. Mais s'ils jouissent, dans l'opinion publique, d'un a priori plutôt défavorable, leur rôle mérite d'être nuancé. Cette pratique devenue au fil du temps "une affaire de mercenaires" bien décidés à traduire l'intérêt de leurs groupes respectifs (industrie, syndicats, etc.) dans des textes de loi, fut également par le passé une mission bénéfique d'information... Même si là encore, rien n'est simple.
Cette plongée en monde complexe fait tout l'intérêt d'un film en mouvement, où l'on parle carnets d'adresses, relations informelles, luttes d'influences, travail d'information, démocratie occulte et grands traités européens viciés par les intérêts privés. De quoi se rappeler, quand on passe par le quartier Schuman, qu'un véritable univers parallèle se greffe aux décisions prises par l'Europe.

En savoir plus sur:

Nos partenaires