Télé Bruxelles s'installera en 2013 dans les locaux de la RTBF

20/12/10 à 18:03 - Mise à jour à 18:03

La chaine régionale bruxelloise Télé Bruxelles s'installera en 2013 dans les locaux de la RTBF, au boulevard Reyers. Cela permettra des synergies et des rationalisations, notamment dans l'achat de matériel. Mais les deux chaînes veulent garder leur autonomie et leur indépendance.

Télé Bruxelles s'installera en 2013 dans les locaux de la RTBF

© Belga

La chaîne de télévision régionale Télé Bruxelles devrait s'installer dans le complexe Reyers de la RTBF, où elle disposerait de quelque 2000 m2, d'ici 2013 au plus tôt, ont indiqué lundi les directions des deux chaînes. Celles-ci ont conclu lundi une convention prévoyant cette arrivée de la télévision régionale dans les bâtiments libérés par la radio-télévision publique dans le cadre de son plan de réorganisation entamé en 2002 et qui a consisté en une décentralisation d'une part des activités vers Charleroi et Liège. L'échéance de 2013 ne figure pas dans la convention, mais les prévisions prudentes des directions des deux chaînes vont dans ce sens.

Télé Bruxelles disposera à Reyers d'un espace incluant à la fois des surfaces tertiaires (bureaux, salles de réunion) et des zones de production (cellules de montage, studios, régies).

Par cet accord signé par Bernadette Wynants et Jean-Paul Philippot, respectivement présidente du conseil d'administration et administrateur général de la RTBF, ainsi que par Philippe Delchambre et Marc de Haan, président du conseil d'administration et directeur général de Télé Bruxelles, les deux chaînes entendent "développer des synergies dans le respect de leur autonomie et de leur identité respective". Selon Marc Dehaan, la convention vise un renforcement des deux parties. L'objectif est de réaliser des économies d'échelles sur les coûts via des achats communs, et une centralisation d'équipements. "Le but est de se renforcer dans le respect de l'autonomie éditoriale et de gestion. Il n'est pas question de dégraissage de personnel. Télé Bruxelles a été assainie financièrement sans licenciement", a-t-il dit, interrogé sur l'existence ou non d'un projet de rationalisation des effectifs.

Focusvif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires