Tant de belles choses, Françoise Hardy

06/01/12 à 16:08 - Mise à jour à 16:08

Superbe portrait d'une femme qui ne l'est pas moins, ce documentaire nous dévoile de belles choses, tout en nous émouvant.

TANT DE BELLES CHOSES, FRANCOISE HARDY, DOCUMENTAIRE D'OLIVIER BELLAMY ET JEAN-PIERRE DEVILLERS. ****

Ce samedi 7 janvier à 22h15 sur Arte.

Tant de belles choses, Françoise Hardy

© RTBF

C'est une expérience qui justifie à elle seule un métier. Glisser dans son lecteur DVD un documentaire à propos d'une personnalité aimable, s'attendre à une alternance d'archives et de témoignages face caméra, à en savoir un peu plus après qu'avant. Et finalement, en plus de tout ça, réprimer un frisson, l'oeil humide, quand se déroule le générique de fin.

Ceux qui connaissent bien Françoise Hardy, qui ont lu ses bios, le savent sans doute, nous l'ignorions: derrière ses ritournelles un peu fadasses fredonnées d'une voix de tête presque manécantière, se cache un être à part.

Déjà, parce que l'endive du twist (comme la surnommait Philippe Bouvard) a eu une carrière étonnante, qui a débuté grâce à l'annuaire. Françoise Hardy, issue d'un milieu populaire, ne pouvait se prévaloir d'aucune entrée dans le showbiz, elle appelait donc les maisons de disque pour leur proposer ses talents. Une fois introduite, elle deviendra rapidement la chanteuse la plus photographiée de France (alors qu'adolescente, elle imaginait presque entrer dans les ordres), et un fantasme planétaire (malgré l'aversion qu'elle avait pour les tournées). Bowie et Jagger se pâmaient devant elle... et c'est avec un petit gars encore fort peu connu qu'elle s'est acoquinée pour la vie et plus encore: Jacques Dutronc.

Un amour particulier entre 2 personnalités peu ordinaires, un couple qui n'en est pas vraiment un mais dont la complicité, évidente, réjouit le fils Thomas. L'infidélité? "Je trouve dérisoire de souffrir autant pour si peu", dit Françoise. Qui se révèle, au détour des commentaires sur son parcours, d'une étonnante sagesse sur la vie, l'amour, la mort. Dans ce film, elle parle beaucoup des choses qui l'aident à vivre, elle qui a récemment souffert du cancer. Elle ne s'imagine sans doute pas que ses confessions intimes nous aident nous.

Myriam Leroy

Nos partenaires