Syrie, le crépuscule des Assad

30/09/11 à 15:32 - Mise à jour à 15:32

Les répressions sanglantes perpétrées en Syrie méritaient certainement l'éclairage sérieux et fouillé livré par les réalisateurs de cet excellent documentaire.

Syrie, le crépuscule des Assad

© DR

Quelle superbe évocation que celle-ci, celle d'un pays confisqué par sa famille dirigeante. Christophe Ayad et Vincent de Cointet parviennent, par la clarté de leur propos (ou de leur réquisitoire, pour être plus précis), à donner un aperçu pointu de la situation syrienne actuelle. Plus encore que le printemps arabe, auquel les révoltes décrites font suite, c'est à une plongée dans les racines de la contestation que nous convient les réalisateurs. De 1970 (où, 3 ans après l'humiliante perte du plateau du Golan, Hafez al-Assad s'installa au pouvoir) à nos jours, ce documentaire fouillé nous permet de nous resituer, tant au niveau macro-politique (le Moyen-Orient, véritable jeu d'échec meurtrier, est une poudrière qu'attise la Syrie plus souvent qu'à son tour) qu'au niveau purement local. Les mouvements de contestation se sont succédé au fil des décennies. L'expérience du pouvoir par Bachar al-Assad, après la mort de son père (en 2000), aura donné aux espoirs placés en ce jeune médecin des airs de douloureuses déceptions. L'étau qu'il avait délicatement desserré s'est rapidement refermé comme un piège sur les opposants et les voix pro-démocratiques. Au final, le régime semble voué à s'essouffler, tant l'emprise de son dictateur l'expose aux avancées de l'Histoire. Des avancées qui s'appellent notamment Internet: quelle que soit l'ampleur de la répression sanglante que le régime syrien impose à sa population, elle ne pourra plus être tue. Tout le monde sait.

Guy Verstraeten

SYRIE, LE CRÉPUSCULE DES ASSAD, DOCUMENTAIRE DE CHRISTOPHE AYAD ET VINCENT DE COINTET. ****

Ce jeudi 6 octobre à 21h05 sur La Trois.

En savoir plus sur:

Nos partenaires