Soirée avant-premières de séries, sur BeTv

18/11/10 à 09:45 - Mise à jour à 09:45

Il y aura à boire et à manger, ce soir sur Be Tv, avec cette soirée spéciale avant-premières de séries. On aura ainsi droit aux premiers épisodes des "Piliers de la Terre", de "Spartacus: Blood and Sand", et de "Boardwalk Empire". Pas que du bon.

Soirée avant-premières de séries, sur BeTv

© DR

Les piliers de la Terre, 20.50 sur Be1.

Une série Starz, avec Donald Sutherland, Sarah Parish, Rudus Sewell.

Ken Follett, le spécialiste des romans alternant sexe et stratégie, a publié son oeuvre la plus célèbre en 1989. Les Pilliers de la terre, une brique de 1200 pages qui s'est vendue à quelque 90 millions d'exemplaires, est une histoire efficace de conquête du pouvoir pimentée de passages érotiques. Pas de la grande littérature mais un vrai plaisir de lecture qui accompagne le lecteur pendant longtemps. Du pain bénit pour les producteurs de séries télé, qui ont adapté Les Pilliers de la terre, avec un succès certain. Une saga qui a des faiblesses, certes (ses décors font carton-pâte, ses costumes fancy-fair...), mais qui a la chance de pouvoir compter sur un casting très judicieux, essentiellement anglais, et sur un scénario impeccable, qui parvient à saisir l'essentiel de l'histoire originelle. Ken Follett a été consultant sur la série, ceci expliquant peut-être cela.

---

Spartacus: blood and sand, 21.45 sur Be1.

Une série Starz, avec John Hannah, Lucy Lawless, Andy Whitfield.

Impossible de ne jamais en avoir entendu parler: Spartacus: Blood and Sand est devenu un phénomène. Ce péplum torse nu avec des acteurs inconnus au bataillon, qui, comme son nom l'indique, raconte l'histoire d'un esclave qui devient gladiateur, offre des audiences carrément historiques à la petite chaîne US Starz. Un succès dû en partie à l'effet de curiosité. Parce que Spartacus: Blood and Sand est faite essentiellement de scènes de bastons sanglantes et de sexe débridé.

Mais au-delà de ce côté sulfureux, cette série est en réalité une belle daube. Tellement mauvaise, mal filmée, mal jouée (ses comédiens ont probablement été recrutés dans le catalogue Pabo), qu'elle en devient involontairement drôle, et même, presque fascinante. Regarder Spartacus, c'est un peu comme croiser un accident sur le bord de la route. On sait que c'est mal, on sait que ça ne sert à rien de regarder, mais on ne peut pas s'empêcher de jeter un oeil, histoire de voir s'il n'y a pas une petite gerbe de sang ou un morceau de fesse qui traîne.

---

Boardwalk empire, 22.40 sur Be1.

Une série HBO, avec Steve Buscemi, Michael Pitt, Kelly McDonald.

Pilotée par Martin Scorsese et par un des pères des Sopranos, Terence Winter, jouée par l'immense Steve Buscemi et le fascinant Michael Pitt, cette nouvelle série, parmi les plus chères de l'histoire de la télévision, a un pedigree en or massif. Sur écran, cela donne des images à couper le souffle, une photo carrément cinématographique, et l'amorce d'une fresque ambitieuse sur la prohibition à Atlantic City. Reste maintenant à clôturer le plantage du décor, et à offrir aux personnages un récit qui tienne le téléspectateur en haleine. A suivre.

Myriam Leroy

Nos partenaires