Sélection naturelle

12/10/11 à 12:26 - Mise à jour à 12:26

Un ingénieur en ergonomie (Frédéric Diefenthal), heureux en couple, est recruté par un chasseur de tête (Sam Karmann) pour intégrer un poste à haute responsabilité dans une grande entreprise.

Sélection naturelle

© Laurent Denis

On aurait bien aimé se moquer un brin de Frédéric Diefenthal. Comme lorsqu'il joue les héros en costume, fleuret à la poigne, avec des collants. Faut dire qu'il l'a cultivée, cette bonne tête à claques, depuis ses apparitions douloureuses dans la série des Taxi. Et bien, ici, pour être tout à fait sincère, Frédéric fait le job. Dans le ton. Et c'est, curieusement, l'excellent Sam Karmann qui livre une prestation à laquelle on peine à prêter foi. Rembobinage. Le pitch: un ingénieur en ergonomie (Diefenthal), heureux en couple, est recruté par un chasseur de tête (Karmann) pour intégrer un poste à haute responsabilité dans une grande entreprise. Le chasseur de tête en question, Pirelli, a autant de scrupules que de cheveux sur le ciboulot: ses revenus dépendent des résultats engrangés par ses recrues et dès que celles-ci baissent le pied, il n'hésite pas à recourir à la manière forte pour rétablir la situation à son avantage.

On se souvient évidemment de Costa-Gavras et du Couperet (José Garcia y trucidait tous les candidats potentiels au poste qu'il briguait), quand on découvre Sélection naturelle. Tout comme le film précité, cette fiction télévisuelle n'y va pas par le dos de la cuillère pour livrer son message. A la différence près que le thriller paranoïaque, un sous-genre plutôt casse-gueule, a du mal à s'accommoder du cahier des charges relatif aux téléfilms. Cela dit, il faut bien admettre que Sélection naturelle, inégal dans l'interprétation et un peu poussif sur la longueur, ne manque pas de captiver l'attention. Frédéric Diefenthal y frôle la crédibilité et on ne peut qu'adhérer au propos, même asséné au marteau-piqueur: presser ses employés ou ses cadres comme des citrons pour en tirer le maximum de profit, c'est pas bien.

Guy Verstraeten

SÉLECTION NATURELLE, TÉLÉFILM DE RÉGIS MUSSET. AVEC FRÉDÉRIC DIEFENTHAL, SAM KARMANN, HÉLÈNE DEGY. ***

Ce mercredi 12 octobre à 20h35 sur France 2.

Nos partenaires