Secret Story 6

21/05/12 à 09:45 - Mise à jour à 09:45

Il paraît qu'une fois encore, le casting comptera des candidats belges. Préparons-nous à avoir mal à notre pays - remember Amélie et Senna.

Secret Story 6

© PG

Secret Story 6 PRÉSENTÉ PAR BENJAMIN CASTALDI.

Ce vendredi 26 mai à 20.50 sur TF1

Septante caméras, 100 micros, une vingtaine de candidats (et autant de secrets), et des semaines d'enfermement. On ne change pas une recette qui gagne. Même si cette fois, la production de Secret Story a promis quelques suprises. L'utilisation des réseaux sociaux devrait ainsi être dopée dans cette sixième saison, on annonce ainsi que les murs de la maison pourraient être tapissés de tweets dès l'arrivée des candidats. Que la fameuse habitation devrait s'agrandir jusqu'à occuper quelque 1000 m2. Et bien entendu, que ses occupants cacheront des secrets plus incroyables encore que les précédents.

C'est là qu'on s'interroge: après "Je suis curé", "Je vis avec une balle dans la tête", "Ma copine n'est pas ma copine, c'est l'autre", "Nous sommes des triplées", "J'ai changé de sexe", "J'ai les poumons d'un autre", "Je ne compte plus mes conquêtes", et autres joyeusetés, on voit mal comment faire mieux, comment faire plus... Peut-être, ô dingue, en optant pour la sobriété, voire pour la classe. Si. Genre "Je termine une maîtrise de philo" ou "J'ai sauvé une famille de la noyade".

On doute cependant que ce soit l'option prise par la production de l'émission, qui se surpasse chaque année pour nous constituer un freak show des plus flippants (le duo "comique" Benoît et Thomas en tête de gondole). Il paraît qu'une fois encore, le casting comptera des candidats belges -préparons-nous à avoir mal à notre pays, remember Amélie et Senna, mariés en direct sous les yeux du bourgmestre de Liège, fier d'avoir fait le déplacement pour l'occasion, remember Nathalie et Samantha, lesbiennes barakeresses de compétition. RIP.

MYRIAM LEROY

En savoir plus sur:

Nos partenaires