Sauvés par la chirurgie

03/02/12 à 15:40 - Mise à jour à 15:40

Il faut avoir le coeur bien accroché pour regarder cette série documentaire un peu écoeurante aux entournures, malgré ses sujets tragiques.

Documentaire, ce mardi 7 février à 20h00 sur Plug RTL.

Sauvés par la chirurgie

© RTL

Beurk. Bon, ce n'est pas le but évidemment. L'idée, c'est tout de même de glorifier les chirurgiens qui, bien légitimement, sauvent des vies pour remplir la leur. Et bravo à eux, forcément, dire le contraire ferait de nous d'affreux monstres. Les cas très particuliers qui sont exposés ici nous montrent d'ailleurs à quel point la médecine est montée dans les tours ces dernières années, permettant à certaines situations désespérées de se dénouer en happy end. Mais puisqu'on nous demande notre avis, donnons-le: le procédé de cette série documentaire, sorte de contre-la-montre à la limite de la série télé, écoeure un brin, si on y fait bien attention. Disons, pour être mesuré, que Sauvés par la chirurgie tente à tout le moins d'happer le spectateur en jouant sur un suspense potentiellement macabre. Pas forcément glorieux. Puis beurk, surtout, parce que malgré les quelques schémas opportunément placés dans le dispositif, de bonnes louches d'images sont tout simplement insoutenables. Sauf si vous êtes un médecin en puissance, auquel cas Sauvés par la chirurgie devrait vous plaire: il faut aimer voir en long et en large une femme se faire remplacer tous les organes internes, ou voir une équipe de chirurgiens tripoter dans la colonne vertébrale d'un adolescent. Chacun son truc.

Guy Verstraeten

Nos partenaires