Quand Barack Obama lit les tweets qui l'insultent chez Jimmy Kimmel

13/03/15 à 16:49 - Mise à jour à 16:49

Dans une nouvelle édition des "Mean Tweets" de l'émission de Jimmy Kimmel, Barack Obama en prend pour son grade avant d'évoquer les événements de Ferguson.

Ce n'est pas la première fois que le président américain se prête au jeu des Late Shows américains: on se souvient de ses passages chez Jimmy Fallon ou chez David Letterman, ou encore de sa présence dans l'émission parodique Between Two Ferns avec Zach Galifianakis. Cette fois-ci, il s'est collé au jeu des Mean Tweets, la série de capsules particulièrement gratinées dans lesquelles des célébrités lisent ce qui se dit de mal sur eux sur Twitter. Si le principe vous est inconnu, séance de rattrapage obligatoire par ici.

"Comment faire pour illuminer le regard d'Obama? Allumez une lampe de poche dans ses oreilles", écrit ainsi un twittos allumé. "Que quelqu'un envoie à Obama des trucs pour devenir un bon président. Haha. Comme si ça allait l'aider. Lol", envoie un autre, avant que le président ne riposte avec un "Tu sais, le 'lol' est superflu quand tu as déjà un 'haha'" bien senti. Et ainsi de suite...

La visite de Barack Obama sur le plateau de Jimmy Kimmel ne s'est heureusement pas limitée à une succession de sketches: il en a également profité pour évoquer les meurtres récents de policiers à Ferguson, dans le Missouri. "Ce qui s'est passé à Ferguson est inadmissible et répréhensible, mais il n'y a pas d'excuses pour les actes criminels. Qui que ce soit qui ait tiré ces coups de feux, ça ne doit pas détourner l'attention du fait qu'ils sont des criminels. Il faut qu'ils soient arrêtés."

Et de continuer: "De la même manière qu'il ne faut pas généraliser sur les policiers, qui font un travail exceptionnel, il ne faut pas non plus généraliser sur les manifestants, dont les griefs sont légitimes." L'intégralité de l'interview "sérieuse" d'Obama se visionne par ici.

En savoir plus sur:

Nos partenaires