Pour une balle dans la tête

01/03/11 à 17:48 - Mise à jour à 17:48

Le Belge Jean-Luc Pening, scénariste de "Na Wewe", ne pourra jamais voir son film. Il est aveugle depuis 1995 et la balle qui lui fut tirée dans la tête à bout portant par un soldat burundais.

Pour une balle dans la tête

© RTBF

L'époque était à la guerre civile, aux terribles affrontements haineux éclipsés en grande partie par le conflit du Rwanda voisin. On l'a oublié, mais le président burundais Cyprien Ntaryamira a lui aussi péri dans l'attentat contre l'avion de son homologue voisin Juvénal Habyarimana, une attaque qui fut l'amorce du génocide rwandais.

De son drame personnel, Pening, jadis ingénieur agronome, a tiré une histoire universelle. Celle de Na Wewe, un court métrage nominé aux Oscars, réalisé par un vieil ami, Ivan Goldschmidt. Un film tourné dans une région qui n'en a pas l'habitude, où il faut rappeler aux comédiens et figurants, recrutés sur place, que "personne ne sera blessé, personne ne mourra, soyez tranquille". Où les acteurs du conflit sont devenus des acteurs tout court, qui exhument leurs pires souvenirs à chaque mouvement de caméra. On est dans la case Tout ça (ne nous rendra pas le Congo), mais le ton n'est pas ici à l'ironie. Isabelle Christiaens propose un making of relativement classique, mais captant ci et là des instants lourds de sens. Comme quand, plaisantant hors tournage, cet homme fait du charme à une jeune comédienne du film: "C'est une Tutsie, elle a de beaux yeux!" Ou quand cette femme évoque "les Belges", qui ont "commencé à mesurer le front, l'ossature... "

Si Na Wewe dénonce l'absurdité des luttes ethniques et raciales, Pour une balle dans la tête montre non seulement qu'un grand nombre de Burundais n'ont pas digéré leur histoire, et que la définition identitaire passe encore par des critères qui sentent la poudre.

Un complément essentiel au court métrage qui sera diffusé ensuite.

Pour une balle dans la tête, documentaire d'Isabelle Christiaens, ce mercredi 2 mars à 21h55 sur La Une

Myriam Leroy

Nos partenaires