Peau d'âne

27/12/10 à 09:26 - Mise à jour à 09:26

A l'article de la mort, la Reine fait promettre au Roi de n'épouser qu'une femme plus belle qu'elle. Malheureusement, seule sa propre fille peut se prévaloir de tels arguments. Désespérée, celle-ci décide de s'enfuir, et pour passer inaperçue, se couvre d'une peau d'âne.

Peau d'âne

© DR

Le grand Jacques Demy, réalisateur de comédies musicales sublimes comme Les Parapluies de Cherbourg et Les Demoiselles de Rochefort, porte ici son intérêt vers le conte célèbre de Charles Perrault, pour en signer une magnifique adaptation. C'est Catherine Deneuve, son interprète fétiche, qui est appelée à jouer la princesse que son roi de père veut épouser. Imaginant des stratagèmes pour échapper à cet incestueux projet, la belle finira par s'enfuir, revêtue d'une peau d'âne. Et un prince en tombera fou amoureux, à en devenir malade... avant que tout s'achève dans une félicité retrouvée!

Par-delà un récit où l'ombre morale le dispute longtemps à la lumière, c'est par ses splendeurs visuelles, et par sa musique (signée Michel Legrand) que le film de Jacques Demy enchante le regard, l'oreille et le coeur. Catherine Deneuve faisant une Peau d'Ane à la fois ravissante et touchante. Pas plus que dans les autres comédies musicales du même réalisateur, l'actrice ne chante les parties mélodiques de son rôle. C'est Anne Germain qui s'en acquitte, avec un talent qu'il convient de célébrer aussi!

Peau d'âne, 20.40 sur Arte.
Conte musical de Jacques Demy, avec Catherine Deneuve, Jacques Perrin, Jean Marais. 1970.

Louis Danvers

En savoir plus sur:

Nos partenaires