Nos seins, nos armes!

01/03/13 à 17:13 - Mise à jour à 17:13

Un documentaire coup de poing consacré au groupuscule féministe Femen. Soit quatre jeunes Ukrainiennes pleines d'idées et de cran. A voir absolument.

Nos seins, nos armes!

© DR

DOCUMENTAIRE DE CAROLINE FOUREST ET NADIA EL FANI.

Ce mardi 5 mars à 22h45 sur France 2.

Diffusé dans le cadre d'une soirée spéciale (Infrarouge XXL- Elles livrent bataille, jusqu'au coeur de la nuit) dédiée aux luttes des femmes et présentée par Sophie Davant, ce documentaire de Caroline Fourest et Nadia El Fani captive essentiellement par la force de ses protagonistes. La célèbre journaliste française et la réalisatrice tunisienne plongent leur très subjective caméra dans l'univers des Femen, groupuscule d'activistes féministes au punch redoutable.... Il faut les voir, en plein Euro 2012, tancer les hectolitres de testostérone enfuis dans les hordes de supporters présents autour d'elles: seins nus, des pancartes "Fuck Euro 2012" brandies fièrement, en défi, droit dans les yeux, sans sourire. Ne jamais sourire. C'est ce qu'enseigne Inna Schevchenko, vingt-deux printemps seulement, à toutes les aspirantes Femen. Inna a dû s'exiler en France après avoir tronçonné l'immense croix surplombant les hauteurs de Kiev, en représailles à la condamnation des Pussy Riots. Dégommées à coups de bottes par les flics locaux après quasi chacune de leurs actions, les Femen ont du cran à revendre, une vraie stratégie, un vrai message à véhiculer. Et même si à force, on se demande si leur côté têtes brûlées ne finit pas par prendre toute la place, devenant un projet en soi, il est difficile de ne pas vouloir les soutenir. Surtout quand elles en prennent plein la gueule en France, dans une manif anti-mariage gay aux dérapages crapuleux et vomitifs... Féministe combattante elle-même, Caroline Fourest déborde, au cours de son film, sur les rives d'une thématique qu'elle affectionne particulièrement: la situation des femmes dans le monde arabo-musulman. Notamment via l'exemple de la très jeune Aliaa El Mahdy, Egyptienne menacée de mort pour s'être dénudée sur son blog. Exilée elle aussi, elle s'est alliée à Inna Schevchenko dans cette lutte que plusieurs militantes françaises du féminisme historique commentent ici avec beaucoup de pertinence.

En savoir plus sur:

Nos partenaires