Mississippi Burning

17/05/10 à 09:55 - Mise à jour à 09:55

Transfuge du cinéma publicitaire, Alan Parker a connu le succès avec des films aussi différents que Bugsy Malone et Fame (des comédies musicales), Midnight Express (rude plongée dans l'univers carcéral) ou The Commitments (tranche de réalisme à l'anglaise). Ce metteur en scène versatile en diable (il consacra même un film à ce dernier -le diable- avec Angel Heart!) signa l'un de ses tout meilleurs films avec Mississipi Burning, un polar ancré dans l'histoire des Etats-Unis.

Mississippi Burning

POLAR D'ALAN PARKER. AVEC GENE HACKMAN, WILLEM DAFOE, FRANCES MCDORMAND. 1988.

Ce lundi 17 mai à 20.05 sur LA DEUX.

Un fait divers authentique est à l'origine de cette £uvre prenante, située dans le Sud profond, dans les années 60. Deux agents du FBI y mènent une difficile enquête dans une petite ville plongée dans l'horreur mais aussi le silence après que 3 militants des droits civiques eurent disparu dans la région. Sur fond de racisme meurtrier, d'omerta frileuse et de résistance haineuse au progrès, le récit policier ménage tout à la fois le suspense (intense) et un regard éminemment critique sur la société de l'époque.

Un formidable Gene Hackman domine une distribution où brillent aussi Willem Dafoe et Frances McDormand (une actrice prisée des frères Coen). Alan Parker, dans une approche engagée, porte le fer dans une Amérique sudiste où la ségrégation fait encore des ravages. Il se plaît à développer les rapports particuliers entre le jeune flic idéaliste et rigoureux joué par Dafoe, et son aîné revenu de tout et blasé, que Hackman incarne avec délectation. L'ensemble fait un spectacle captivant, riche en atmosphère aussi dans sa peinture d'une bourgade et de ses habitants, dans lesquels l'enquête va porter des coups de scalpel dévoilant plus d'un terrible secret. Dommage que Parker n'ait jamais retrouvé par la suite le désir de creuser un peu plus cette veine du cinéma de genre à résonances politiques et sociales. Car elle lui allait vraiment bien! l

L.D.

En savoir plus sur:

Nos partenaires