Millenium: les hommes qui n'aimaient pas les femmes

13/01/12 à 17:32 - Mise à jour à 17:32

A l'heure où va sortir la version de David Fincher, cette première adaptation du roman de Stieg Larsson nous revient en ouverture d'un cycle complet de 6 épisodes retraçant toute la trilogie.

MILLENIUM: LES HOMMES QUI N'AIMAIENT PAS LES FEMMES, THRILLER DE NIELS ARDEN OPLEV. AVEC MIKAEL NYQVIST, NOOMI RAPACE, PETER ANDERSSON. 2009. **

Millenium: les hommes qui n'aimaient pas les femmes

© Visual Press Agency

A l'heure où va sortir la version de David Fincher, cette première adaptation du roman de Stieg Larsson nous revient en ouverture d'un cycle complet de 6 épisodes retraçant toute la trilogie. Et dans un montage télévisé plus long que celui sorti en salles voici 2 ans. Le premier volet de la saga qui fit le triomphe de l'écrivain suédois (décédé en 2004) y fait l'objet d'une transposition fidèle et détaillée. Une approche soigneuse qui, à défaut d'inspiration ou de fulgurances, installe bien le climat sombre et inquiétant du roman. On y voit un journaliste spécialisé dans les questions économiques et sociales, Mikael Blomkvist, sortir meurtri d'un procès en diffamation perdu. La réouverture d'une enquête vieille de plusieurs décennies va relancer le héros sur la piste d'une affaire potentiellement explosive. Une bombe à scandale, qu'une jeune marginale, experte en piratage informatique, va l'aider à déterrer au péril de leurs vies... L'interprétation de Mikael Nyqvist et Noomi Rapace affiche une solidité qui bénéficie largement au travail du réalisateur Niels Arden Opley. Ce dernier nous propose une mise en scène efficace, même si un peu terne au bout du compte, qui accompagne l'action plus qu'elle ne la propulse. L'ensemble faisant une tranche de polar correct, dont certaines scènes très glauques invitent à éloigner les yeux trop jeunes ou impressionnables.

Louis Danvers

Nos partenaires