Marie Gillain dans le taxi de Jérôme Colin

24/09/10 à 12:58 - Mise à jour à 12:58

Mère de deux petites filles, l'actrice d'origine liégeoise avoue revenir de plus en plus souvent en Belgique, en quête de ses racines et d'un lieu où se ressourcer. Rafraîchissante, toujours.

Marie Gillain dans le taxi de Jérôme Colin

© RTBF

Elle a l'air vachement sympa, Marie Gillain. Spontanée, rigolote, tout ça. Pas prise de tête pour un sou, et pas bête non plus. Celle qui fut catapultée sous les feux des projecteurs à 16 ans à peine avec Mon père ce héros est la passagère de Jérôme Colin, ce dimanche dans Hep Taxi!.

Une émission tournée cet été, alors qu'elle était membre du jury du Brussels Film Festival, à Flagey. Une interview juste pour le plaisir, puisque la belle n'a pas d'actualité cinématographique et théâtrale, ni même de projet sur le feu. Elle pouponne, nous dit la voix off.

Difficile de croire que celle qui a peu changé depuis son rôle d'ado aguicheuse dans L'appât a déjà deux enfants. Et pourtant... A 35 ans, Marie Gillain a une belle filmo derrière elle, et se sent aujourd'hui prête à jouer autre chose. Des rôles extrêmes, des femmes en lutte avec elles-mêmes, comme Gena Rowlands dans Une femme sous influence ou Charlize Theron dans Monster.

Dans le taxi qui l'emmène vers son hôtel, elle parle de ses envies, de ses choix, de son contrat avec Lancôme, de la nudité, de John Malkovich qui l'a dirigée au théâtre, de la flamme qu'elle jalouse dans les yeux des musiciens... La Liégeoise tient un discours simple, lucide et néanmoins intéressant sur son métier, et montre qu'on peut avoir été la petite fiancée de la Belgique, et être restée une bonne copine très chouette.

Hep Taxi! : Marie Gillain, 22.50 sur La Deux.

Magazine présenté par Jérôme Colin.

Myriam Leroy

En savoir plus sur:

Nos partenaires