Making a Murderer: une condamnation annulée

13/08/16 à 11:46 - Mise à jour à 11:46

Source: Huffington Post

Un tribunal américain a levé la condamnation pour meurtre de l'un des deux protagonistes de la série documentaire de Netflix, Making a Murderer. Selon le juge, les chercheurs ont obtenu la confession de l'homme de manière illégale.

Making a Murderer: une condamnation annulée

L'affiche de la série documentaire Making a Murderer sortie en 2015. © Netflix

Brendan Dassey a avoué aider son oncle Steven Avery en 2005 dans le viol et le meurtre de la photographe Teresa Halbach. Tous deux avaient été condamnés à perpétuité. Mais selon le juge William Duffin, Dassey, alors âgé de 17 ans, aurait donné des confessions après de fausses promesses des chercheurs.

"Les enquêteurs ont assuré à Dassey qu'il ne devait pas s'inquiéter. Ces fausses promesses répétées, ajoutées à d'autres facteurs comme l'âge de Dassey, son déficit intellectuel et l'absence d'un adulte à ses côtés durant son interrogatoire, font que les confessions de Dassey sont involontaires", peut-on lire dans la décision du juge.

Le juge blâme également l'avocat de Dassey, Len Kachinsky que l'on voit plusieurs fois dans la série qui décrit une enquête bâclée et laisse penser à des falsifications de preuve.

Brendan Dassey, aujourd'hui âgé de 26 ans, sera libéré dans les 30 jours, à moins que les procureurs ne fassent appel. Cette décision n'affecte en rien le sort de Steven Avery, le personnage central de Making a Murderer.

Après ces nouveaux événements, les deux réalisatrices de la série documentaire, Moira Demos et Laura Ricciardi, ont promis de continuer à documenter l'histoire "comme nous l'avons fait ces 10 dernières années."

En savoir plus sur:

Nos partenaires