Magnum, Karate Kid, Miami Vice...: reboots en séries

13/06/18 à 11:47 - Mise à jour à 11:47
Du Le Vif Focus du 07/06/18

Revivals, adaptation, spin-off et reboots: le petit écran peaufine l'art de la redite, surfe sur la nostalgie et les bons plans marketing. Et personne n'est prêt à siffler la fin de la récréation.

Les revivals et autres reboots grattent-ils l'auréole des films et séries cultes, succès et icones d'antan, pour siphonner juste de quoi façonner de nouveaux morceaux de culture populaire, à moindre frais? L'économie est d'échelle: moins de masse scénaristique et donc salariale à couvrir, moins de marketing à financer -les personnages, situations et intrigues sont plus simples à raviver dans les mémoires-, pour le double d'effet madeleine de Proust. Et tant pis si, au passage, on dépouille l'original de ses éléments comiques, irrévérencieux, ou simplement qualitatifs, on vend sur un nom, un titre, une réputation, une aura, une masse critique de suiveurs. Beverly Hills 90 210, Drôles de dames, Melrose Place, L'Arme Fatale ont tous eu leur coup de botox ou leur élixir de jouvence, qui s'est révélé au pire un poison, au mieux une soupe à la grimace. Autour d'arcs narratifs tressés de ficelles usées dans leurs précédentes versions, les séries relancées récupèrent laborieusement qui les rythmes, qui les styles, qui les problématiques du présent. Et pas toujours de manière heureuse. L'année écoulée a vu la relance de titres évocateurs d'un passé non résolu: La Fête à la maison 20 ans ap...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires