Madame la Présidente

09/12/11 à 13:57 - Mise à jour à 13:57

Couronnée du prix Nobel de la paix 2011, Ellen Johnson Sirleaf s'apprête à entamer son second mandat à la présidence du Liberia.

MADAME LA PRÉSIDENTE, DOCUMENTAIRE DE DANIEL JUNGE ET SIATTA SCOTT JOHNSON. ****

Ce samedi 10 décembre à 22h15 sur Arte.

Madame la Présidente

© Arte

Voici quelques semaines à peine, Ellen Johnson Sirleaf était réélue à la présidence du Libéria. Une nouvelle consécration pour celle qui, en cette même année, se voyait propulsée au rang de Prix Nobel de la Paix (une distinction qu'elle partage avec 2 autres femmes, Leymah Gbowee et Tawakkul Karman). Le film du documentariste Daniel Junge et de la journaliste libérienne Siatta Scott Johnson nous permet de revenir un peu en arrière, sur les traces d'une première année de présidence assez mouvementée. Quand elle accède à la fonction suprême, en janvier 2006, cette femme de caractère s'affiche comme un symbole double dans une région marquée par la guerre civile: femme et démocrate, démocrate et femme, Ellen Johnson Sirleaf est la première présidente africaine élue au suffrage universel. Un défi immense. Pour un pays traumatisé par les exactions et les années Taylor. L'ancien dictateur s'impose d'ailleurs rapidement dans l'agenda politique de la nouvelle dirigeante: arrêté, puis extradé vers le Sierra Leone, Charles Taylor garde, en cette année 2006, de nombreux partisans. Ce qui n'a rien d'une sinécure pour la nouvelle équipe en place...

Semaine après semaine, Daniel Junge et Siatta Scott Johnson plantent leur caméra dans les coulisses du pouvoir, dans l'intimité d'une femme aux prises avec l'immense dette de son pays comme avec les problèmes basiques d'infrastructures. L'épreuve de la démocratie au féminin nous est retracée avec beaucoup d'intensité dans ce portrait sensible et énergique à la fois. Il confirme que rien n'est simple sur le continent africain (mais le pouvoir a-t-il jamais été simple?), même si, dans ce qu'elle laisse transparaître, Ellen Johnson Sirleaf possède suffisamment de poigne et d'intelligence pour relancer durablement le Libéria sur la voie du progrès.

Guy Verstraeten

Nos partenaires