Mad Men

21/01/11 à 13:15 - Mise à jour à 13:15

Il faut du temps pour apprécier Mad Men, série brillantissime qui se dérobe aux téléspectateurs trop pressés. Tellement de temps que lorsque sa première saison avait été diffusée à la RTBF, il y a 2 ans, elle était passée à peu près inaperçue.

Mad Men

Ce dimanche 23 janvier à 21h00 sur La Trois

UNE SÉRIE AMC, CRÉÉE PAR MATTHEW WEINER. AVEC JON HAMM, ELISABETH MOSS, CHRISTINA HENDRICKS, ****

Aujourd'hui culte, Mad Men peut tirer vers le haut l'image de l'audiovisuel public, souvent taxé de jouer dans la cour du privé à coups de divertissements bas de plafond. Alors la RTBF propose les saisons 2 et 3 du feuilleton star de la petite chaîne américaine AMC, non sans avoir rediffusé la première dès ce soir. Une bonne nouvelle en plus? La Trois la distille en VO sous-titrée (tandis que La Deux se contente de la VF), version indispensable pour profiter pleinement des colères du créatif Don Draper et des minauderies de Joan, la superbe secrétaire en chef de l'agence de pub Sterling Cooper.

Des personnages fascinants joués par des comédiens d'une intelligence rare, portés par des images léchées et une resconstitution tirée au cordeau des sixties: cette série-là, c'est du cinéma pour la télévision. Avec ce que ça peut avoir d'exigeant. Mad Men ne prend effectivement pas le téléspectateur par la main, ne lui dit pas ce qu'il doit comprendre, et ne propose aucune morale, aucun message. Juste une plongée dans un pan de l'Histoire plus complexe qu'il n'y paraît (il est désormais clair que le bon vieux temps n'était en réalité pas si bon), à travers les tribulation de marchands de bonheur particulièrement malheureux. Une oeuvre indispensable qui se fait l'écho des errements sociétaux d'hier et d'aujourd'hui avec une rare acuité.

Myriam Leroy

En savoir plus sur:

Nos partenaires